L'équipeDrone Pictures

Notre Drone-Team Créative est à votre service !

Qui sommes nous ?

Votre prestataire drone basé en Provence

Drone-Pictures est basé en Provence, au centre-ville de Marseille mais nous opérons sur tout le territoire français ainsi qu’à l’étranger.  Nous utilisons des drones en complément d’autres moyens de tournage.
Pour tout savoir sur notre approche de cet outil merveilleux, lisez nos DroneFAQs!

p2008251119-3
Notre équipe

Notre équipe est principalement composée des pilotes drones 13 et des professionnels l’audiovisuel suivant :

L'équipe Drone Pictures

Sami

Fondateur

Sami, fondateur de la structure en 2011, lui même professionnel de l'image depuis 35 ans (photographe, cadreur/réalisateur) a réuni sous la bannière Drone-Pictures les meilleurs talents de la région, au service de vos images aériennes. Lui même chef-opérateur, photographe, télé-pilote de drone et réalisateur, ce sera votre principal interlocuteur. Il a en outre, créé la collection d'images aériennes HOsiHO, ainsi le réseau HOsiHO Drone Network.

Jérome

Télépilote | Cadreur

Jérôme, pilote drone et cadreur sol & drone, adore les missions ultra-pointues et très techniques! Spécialiste de la modélisation 3D et de la photogrammétrie. Grande expérience dans ces domaines ou rien n'est laissé au hasard. Jérôme a aussi des talents de programmeur informatique, ce qui lui a permis de concevoir une application originale SmartAerialPano permettant la réalisation de panoramas en photo aérienne avec des drones à une résolution jamais encore atteinte: le giga-pixels! (Drone-Pictures propose cette prestation, nc)

Benjamin

Télépilote | Cadreur

Benjamin (Junior), notre plus jeune télépilote drone, néanmoins très expérimenté en milieu urbain et campagne (S1 & S3). Aussi à l'aise au cadrage qu'au pilotage drone en ville ou rase campagne, vous retrouverez peut-être Benjamin sur votre tournage manipulant notre caméra sol stabilisée, ou aux manettes du drone Inspire 2 ou M200. Parfaitement bilingue, Ben adore les voyages et le piano !

Arno

Télépilote | Pilote

Arno, c'est l'expérience et la polyvalence incarnée, jugez-en : télé-pilote drone / pilote d'avion / réalisateur de documentaire, film corporate et publicité / cadreur aérien & sol / chef monteur vidéo. Ultra-chevronné dans tous les secteurs de l'audiovisuel en somme. Arno exerce depuis plus de 35 ans, et intervient parfois comme formateur sur Final Cut Pro.

Benjamin

Cadreur | Opérateur

Benjamin, cadreur sur drone 3 axes et sur grue ainsi qu'opérateur travelling motorisé Buggy: 10 ans d'expérience dans la production audiovisuelle, notamment les Sports à la télévision.

Franck

Monteur | Motion Designer

Franck, monteur, graphiste et cadreur sol. Franck travaille de longue date dans l'audiovisuel et maitrise aussi le web et le motion pour lesquels il propose ses services via son site internet. Intervient pour Drone-Pictures sur la post-production de nos films pour les entreprises tels que le film produit pour la CMA-CGM, où il a assuré le cadrage sol aussi, en plus du montage) et sur les 4 clips que nous avons réalisés en vallée de la Roya pour SNCF Réseau.

Pour The Explorers Network, Sami Sarkis présente les contingences du travail de télépilote de drone

Notre équipe

L'équipage Drone Pictures

Notre équipe est principalement composée des pilotes drones et pros de l'audiovisuel suivant :

Sami

Fondateur

Sami, fondateur de la structure en 2011, lui même professionnel de l'image depuis 35 ans (photographe, cadreur/réalisateur) a réuni sous la bannière Drone-Pictures les meilleurs talents de la région, au service de vos images aériennes. Lui même chef-opérateur, photographe, télé-pilote de drone et réalisateur, ce sera votre principal interlocuteur. Il a en outre, créé la collection d'images aériennes HOsiHO, ainsi le réseau HOsiHO Drone Network.

Jérome

Télépilote | Cadreur

Jérôme, pilote drone et cadreur sol & drone, adore les missions ultra-pointues et très techniques! Spécialiste de la modélisation 3D et de la photogrammétrie. Grande expérience dans ces domaines ou rien n'est laissé au hasard. Jérôme a aussi des talents de programmeur informatique, ce qui lui a permis de concevoir une application originale SmartAerialPano permettant la réalisation de panoramas en photo aérienne avec des drones à une résolution jamais encore atteinte: le giga-pixels! (Drone-Pictures propose cette prestation, nc)

Benjamin

Télépilote | Cadreur

Benjamin (Junior), notre plus jeune télépilote drone, néanmoins très expérimenté en milieu urbain et campagne (S1 & S3). Aussi à l'aise au cadrage qu'au pilotage drone en ville ou rase campagne, vous retrouverez peut-être Benjamin sur votre tournage manipulant notre caméra sol stabilisée, ou aux manettes du drone Inspire 2 ou M200. Parfaitement bilingue, Ben adore les voyages et le piano !

Arno

Télépilote | Pilote

Arno, c'est l'expérience et la polyvalence incarnée, jugez-en : télé-pilote drone / pilote d'avion / réalisateur de documentaire, film corporate et publicité / cadreur aérien & sol / chef monteur vidéo. Ultra-chevronné dans tous les secteurs de l'audiovisuel en somme. Arno exerce depuis plus de 35 ans, et intervient parfois comme formateur sur Final Cut Pro.

Benjamin

Cadreur | Opérateur

Benjamin, cadreur sur drone 3 axes et sur grue ainsi qu'opérateur travelling motorisé Buggy: 10 ans d'expérience dans la production audiovisuelle, notamment les Sports à la télévision.

Franck

Monteur | Motion Designer

Franck, monteur, graphiste et cadreur sol. Franck travaille de longue date dans l'audiovisuel et maitrise aussi le web et le motion pour lesquels il propose ses services via son site internet. Intervient pour Drone-Pictures sur la post-production de nos films pour les entreprises tels que le film produit pour la CMA-CGM, où il a assuré le cadrage sol aussi, en plus du montage) et sur les 4 clips que nous avons réalisés en vallée de la Roya pour SNCF Réseau.

Pour The Explorers Network, Sami Sarkis présente les contingences du travail de télépilote de drone

Prestataire drone

Drone-Pictures, prestataire technique 100% aérien

Drone-Pictures, prestataire technique
100% aérien

Nous sommes au service de vos productions, notre offre peut aller au-delà de la seule prise de vue aérienne avec, par exemple:

• Un reportage complémentaire au sol

• La réalisation d’un film court à base d’images aériennes et au sol

L’accès à notre stock d’images aériennes déjà tournées (cession de droits sur des photographies et séquences vidéos nous appartenant)

Notre expertise, notre polyvalence ainsi que notre parfaite connaissance de la région sont autant d’atouts mis à votre disposition pour la réalisation d’images aériennes par drone et/ou au sol, originales et innovantes.

Drone-Pictures entretien et perfectionne sans cesse ses drones, dans le seul but de parfaire vos images et de toujours coller à vos exigences grandissantes, ainsi qu’à la réglementation aérienne en vigueur. Etant dûment enregistré comme opérateur de drones auprès de la DGAC (cf. attestation) nous sommes couvert à ce titre par une assurance RC professionnelle.
Les drones que nous utilisons sont tous homologués, soit pour les vols en milieu urbain ou peuplé (scénario type S3) soit en zone non-habitée, (scénario type S1 et S2).

Prestataire drone

Drone-Pictures, prestataire technique

100% Aérien

Nous sommes au service de vos productions, notre offre peut aller au-delà de la seule prise de vue aérienne avec, par exemple:

• Un reportage complémentaire au sol
• La réalisation d’un film court à base d’images aériennes et au sol
L’accès à notre stock d’images aériennes déjà tournées (cession de droits sur des photographies et séquences vidéos nous appartenant)

Notre expertise, notre polyvalence ainsi que notre parfaite connaissance de la région sont autant d’atouts mis à votre disposition pour la réalisation d’images aériennes par drone et/ou au sol, originales et innovantes.

Drone-Pictures entretien et perfectionne sans cesse ses drones, dans le seul but de parfaire vos images et de toujours coller à vos exigences grandissantes, ainsi qu’à la réglementation aérienne en vigueur. Etant dûment enregistré comme opérateur de drones auprès de la DGAC (cf. attestation) nous sommes couvert à ce titre par une assurance RC professionnelle.
Les drones que nous utilisons sont tous homologués, soit pour les vols en milieu urbain ou peuplé (scénario type S3) soit en zone non-habitée, (scénario type S1 et S2).

Sami-Sarkis-Piloting-Inspire-2_1122548
Compétences et avenir

Quelques précisions sur la compétence de pilote de drone civil et l'avenir que nous entrevoyons à cette activité

Équipé d’un drone professionnel doté d’une caméra, le pilote de drone est chargé de réaliser des prises de vues aériennes fixes ou en mouvement. Pour cela, il s’aide d’une tablette et d’une application dédiée. Le drone ne sert pas uniquement à prendre des images pour le cinéma et l’audiovisuel. En effet, il sert aussi à prendre des mesures (de distance, de perte de chaleur par exemple en thermographie) pour obtenir des données utiles dans différents secteurs d’activité comme l’agriculture, l’industrie, la construction ou encore l’architecture. Pour effectuer ses prises de vue, il doit obtenir les autorisations de survol auprès de la préfecture, de la DGAC ou du service des armées selon les lieux de tournage.

Le pilote de drone doit faire preuve de rigueur et de minutie dans son travail. Dans certains domaines, notamment quand il prend des mesures pour l’analyse de données, il doit avoir des connaissances techniques supplémentaires relatives au secteur d’activité dans lequel il évolue. Il doit être curieux des nouvelles techniques et des nouvelles technologies dans son domaine de compétence et se former régulièrement. Le pilote de drone doit aussi régulièrement effectuer un travail de veille juridique pour connaître toutes les mises à jour en matière de réglementation.

En seulement quelques années, le nombre de pilotes de drones a véritablement explosé. Pour autant, peut-on dire que c’est un métier d’avenir ? D’une part, si la loi est venue réglementer l’utilisation des drones à usage professionnel et obliger les candidats à suivre des formations obligatoires, peut-on affirmer que le pilotage de drone est devenu une vraie profession ? D’autre part, si la demande est en forte croissance, il est encore difficile d’en faire une activité à titre principal. Nous allons nous focaliser sur les difficultés relatives à l’accès et à l’exercice de ce métier où il semble y avoir beaucoup d’appelés pour peu d’élus.

Le drone est arrivé progressivement en France comme une activité de loisir. Néanmoins, l’activité professionnelle s’est rapidement développée.

Une forte demande d’images de drone dans de nombreux secteurs d’activité
Quand on parle de réalisation de films au drone, on pense à première vue au secteur de l’audiovisuel. En effet, les prises de vues au drone ont permis de réaliser des plans plus précis, plus stables et plus impressionnants dans le cinéma. Ils ne sont pas uniquement utilisés pour le tournage de séquences aériennes, mais aussi pour des plans rapprochés en mouvement. En effet, sur cet exercice, le drone est bien plus stable qu’un Stedicam. On utilise également les drones pour la réalisation d’émissions de télévision, pour filmer des compétitions sportives (matchs de sports collectifs, de courses…) ou pour la réalisation de films d’entreprise.

Selon la DGAC, le nombre de pilotes professionnels déclarés est passé de 3500 à 7510 de 2017 à 2018. Au début de l’année 2019, ce chiffre était à la baisse avec 7075 pilotes. Cela montre que la profession n’a pas eu le développement qui était annoncé au départ.

À partir de 2017, les demandes de formations ont explosé dans le secteur. En effet, en France, ces formations peuvent entrer dans le cadre de celles qui sont prises en charge par le compte personnel de formation (CPF). Nombreux sont ceux qui se sont lancés dans l’aventure et le marché professionnel s’est trouvé très rapidement saturé. 

Malheureusement, devenir pilote de drone nécessite des compétences qui vont bien au-delà des quelques jours de formations exigées par la DGAC. Les commanditaires demandent aussi le regard d’un photographe, des compétences de montage ou encore des connaissances spécialisées dans certains domaines pour réaliser les bonnes prises de vue (comme dans le domaine de la construction par exemple). Dans les secteurs d’activité plus techniques, le recours au drone a pour objectif de recueillir des données à analyser et nécessite que le pilote ait des connaissances dans ces domaines.

Finalement, le drone est encore davantage perçu comme un outil, et le certificat de pilote constituerait davantage une compétence supplémentaire à mettre en avant sur son CV. Il semblerait selon les chiffres de la DGAC que peu de pilotes de drones exercent leur activité à titre principal à l’exception de ceux qui ont d’autres compétences en matière d’audiovisuel (montage, étalonnage, mixage, effets spéciaux, autres techniques de prise de vue…). La plupart des professionnels déclarés exercent une autre profession à côté, ce qui pas le cas de Drone-Pictures, société de prestation par drone, à temps plein!

Pour autant, dire que l’avenir du métier de pilote de drone est incertain n’est pas vrai. En effet, si la demande n’a pas explosé aussi rapidement que les experts l’avaient prédit, celle-ci est bien réelle. Néanmoins, la tendance tend à confirmer que le pilote devra se spécialiser dans certains domaines particuliers (thermographie, inspection technique, sécurité, cartographie, architecture…), car il ne pourra pas raisonnablement s’adapter à toutes les demandes. De plus, la compétence de pilotage doit être complétée par d’autres compétences dans le domaine de l’image et de l’audiovisuel afin de fournir une prestation correcte.

Compétences et avenir

Quelques précisions sur la compétence de pilote de drone civil
et l'avenir que nous entrevoyons à cette activité

Team-Drone-Pictures-avec-Angelina

Équipé d’un drone professionnel doté d’une caméra, le pilote de drone est chargé de réaliser des prises de vues aériennes fixes ou en mouvement. Pour cela, il s’aide d’une tablette et d’une application dédiée. Le drone ne sert pas uniquement à prendre des images pour le cinéma et l’audiovisuel. En effet, il sert aussi à prendre des mesures (de distance, de perte de chaleur par exemple en thermographie) pour obtenir des données utiles dans différents secteurs d’activité comme l’agriculture, l’industrie, la construction ou encore l’architecture. Pour effectuer ses prises de vue, il doit obtenir les autorisations de survol auprès de la préfecture, de la DGAC ou du service des armées selon les lieux de tournage.

Le pilote de drone doit faire preuve de rigueur et de minutie dans son travail. Dans certains domaines, notamment quand il prend des mesures pour l’analyse de données, il doit avoir des connaissances techniques supplémentaires relatives au secteur d’activité dans lequel il évolue. Il doit être curieux des nouvelles techniques et des nouvelles technologies dans son domaine de compétence et se former régulièrement. Le pilote de drone doit aussi régulièrement effectuer un travail de veille juridique pour connaître toutes les mises à jour en matière de réglementation.

En seulement quelques années, le nombre de pilotes de drones a véritablement explosé. Pour autant, peut-on dire que c’est un métier d’avenir ? D’une part, si la loi est venue réglementer l’utilisation des drones à usage professionnel et obliger les candidats à suivre des formations obligatoires, peut-on affirmer que le pilotage de drone est devenu une vraie profession ? D’autre part, si la demande est en forte croissance, il est encore difficile d’en faire une activité à titre principal. Nous allons nous focaliser sur les difficultés relatives à l’accès et à l’exercice de ce métier où il semble y avoir beaucoup d’appelés pour peu d’élus.

Le drone est arrivé progressivement en France comme une activité de loisir. Néanmoins, l’activité professionnelle s’est rapidement développée.

Une forte demande d’images de drone dans de nombreux secteurs d’activité
Quand on parle de réalisation de films au drone, on pense à première vue au secteur de l’audiovisuel. En effet, les prises de vues au drone ont permis de réaliser des plans plus précis, plus stables et plus impressionnants dans le cinéma. Ils ne sont pas uniquement utilisés pour le tournage de séquences aériennes, mais aussi pour des plans rapprochés en mouvement. En effet, sur cet exercice, le drone est bien plus stable qu’un Stedicam. On utilise également les drones pour la réalisation d’émissions de télévision, pour filmer des compétitions sportives (matchs de sports collectifs, de courses…) ou pour la réalisation de films d’entreprise.

Selon la DGAC, le nombre de pilotes professionnels déclarés est passé de 3500 à 7510 de 2017 à 2018. Au début de l’année 2019, ce chiffre était à la baisse avec 7075 pilotes. Cela montre que la profession n’a pas eu le développement qui était annoncé au départ.

À partir de 2017, les demandes de formations ont explosé dans le secteur. En effet, en France, ces formations peuvent entrer dans le cadre de celles qui sont prises en charge par le compte personnel de formation (CPF). Nombreux sont ceux qui se sont lancés dans l’aventure et le marché professionnel s’est trouvé très rapidement saturé. 

Malheureusement, devenir pilote de drone nécessite des compétences qui vont bien au-delà des quelques jours de formations exigées par la DGAC. Les commanditaires demandent aussi le regard d’un photographe, des compétences de montage ou encore des connaissances spécialisées dans certains domaines pour réaliser les bonnes prises de vue (comme dans le domaine de la construction par exemple). Dans les secteurs d’activité plus techniques, le recours au drone a pour objectif de recueillir des données à analyser et nécessite que le pilote ait des connaissances dans ces domaines.

Finalement, le drone est encore davantage perçu comme un outil, et le certificat de pilote constituerait davantage une compétence supplémentaire à mettre en avant sur son CV. Il semblerait selon les chiffres de la DGAC que peu de pilotes de drones exercent leur activité à titre principal à l’exception de ceux qui ont d’autres compétences en matière d’audiovisuel (montage, étalonnage, mixage, effets spéciaux, autres techniques de prise de vue…). La plupart des professionnels déclarés exercent une autre profession à côté, ce qui pas le cas de Drone-Pictures, société de prestation par drone, à temps plein!

Pour autant, dire que l’avenir du métier de pilote de drone est incertain n’est pas vrai. En effet, si la demande n’a pas explosé aussi rapidement que les experts l’avaient prédit, celle-ci est bien réelle. Néanmoins, la tendance tend à confirmer que le pilote devra se spécialiser dans certains domaines particuliers (thermographie, inspection technique, sécurité, cartographie, architecture…), car il ne pourra pas raisonnablement s’adapter à toutes les demandes. De plus, la compétence de pilotage doit être complétée par d’autres compétences dans le domaine de l’image et de l’audiovisuel afin de fournir une prestation correcte.

Informations - Renseignements

Vous avez une question ?

Contactez nous ou consultez la DroneFAQs !

Shopping Basket