Drone à Marseille : Drone Picture

+33-646-194-926

Film par drone et sol autour de l’héliportage de pylônes en montagne pour INEO/EQUANS

15-Hélicoptère en vol de retour en Drop-Zone - Drone-Pictures Marseille

Partager cet article

Ce n’est pas tous les jours que nous avons l’occasion de filmer un hélicoptère en vol en pleine montagne, avec nos caméras embarquées et nos drones!

Nous allons donc en relater les particularités et contraintes, ainsi que les solutions retenues pour capter des images au plus proche de l’action, sans toutefois gêner le pilote de l’hélico et les opérations d’héliportages de pylônes électriques, ceci dans le cadre de la réalisation d’un reportage commandé par notre client.

 

 

Quand Stéphane Hulin, directeur de l’agence Aude/Pyrénées-Orientales d’INEO/Equans, entre en contact avec Drone-Pictures, son idée est de nous faire réaliser un film sur une opération atypique qu’ENEDIS lui a commandité: changer trois Kilomètres de lignes électriques dans une zone montagne, située à une heure de Perpignan, siège de l’agence.

Sa première motivation est de faire connaître le métier de Monteur-Réseaux.

Bien-entendu, il a parfaitement conscience du côté spectaculaire des moyens mis en place, comme la pelle-arraignée et l’hélicoptère. Le décor magnifique de la vallée de Saint-Marsal, au coeur des montagnes Pyrénéennes, ainsi que le sujet intrinsèque du film à produire, impose d’avoir recours aux drones, à des caméras sol et embarquées.
M. Hulin ayant vu nos références et productions, s’est immédiatement sentit en phase et en confiance avec notre approche, nos moyens et notre enthousiasme à participer à ce challenge.

Vue par drone de la Pelle-Arraignee creusant un trou au pied d’un ancien pylône- Drone Pictures Marseille

 

Rendez-vous est donc pris pour une première journée de tournage en mars 2023, là où la pelle-araignée oeuvre à déloger les anciens pylônes en bois.
Pelle-araignée, car comme vous pouvez le constater dans le film, la pente est rude, et seule une machine pensée pour pouvoir s’agripper aux terrains en pente et parfois glissants peut-être mis en oeuvre pour ce genre de travaux.
Cette première phase nous permet aussi de bien appréhender cette vallée forestière en zone montagneuse et sa relative inaccessibilité par la route.
C’est à ce moment là que nous discutons des solutions envisageables pour ne rien râter des phases de l’héliportage programmé dans un mois, en avril.

 

Vue drone d’une équipe INÉO préparant le trou du nouveau pylône qui remplacera le poteau en bois, Pyrénées-Orientales – Drone-Pictures Marseille

 

 

Pour suivre l’hélicoptère, nous opterons donc pour l’inspire 2 en binôme pour le décollage/atterrissage de l’hélico sur la Drop Zone, facile d’accès. Nous pourrons aussi y filmer l’accrochage/décrochage des pylônes. Et pour la zone inaccessible en montagne, quoi de mieux qu’un petit drone tel que le Mavic 3, doté de son zoom 7x, avec un équivalent focale de 160mm! Cette solution aérienne permettra de cadrer serré l’hélicoptère et les techniciens au sol, tout en restant à distance de l’aéronef en vol, question primordiale de sécurité.

De retour de Perpignan, suite au premier shooting, le montage de la phase 1 séduit notre client. Tout comme lui, il nous tarde de d’engranger les images plus inédites de la phase 2, héliportée !

 

 

 

Ainsi, tout début avril 2023, au coeur d’une nature que le printemps vient de réveiller, nous voici au pied de l’hélicoptère à envisager avec le pilote et son assistant au sol, les possibilités de fixation de nos caméras embarquées GoPro. L’une à l’extérieur sur le train d’atterrissage (doublement arrimée), l’autre en intérieur au centre du cockpit, juste derrière les sièges avants. Notre cadreur pourra aussi embarquer lors du premier vol de reconnaissance avec une caméra sur perche en 360 et la tenir, quelques minutes, à l’extérieur pendant le survol de la ligne électrique. Il y filmera aussi quelques gros plans du pilotage, avec notre caméra Sony A7.

Retour au sol, et début des opérations d’héliportages.

 

Celles-ci vont se dérouler sur 2 petites heures seulement. Pas de temps à perdre.
La séquence suivante va donc se répéter une vingtaine de fois tout au long de cette matinée:

  • Décollage de l’hélicoptère
  • Accrochage du nouveau pylône métallique
  • Emport vers la zone de son implémentation
  • Larguage, récupération et ancrage du pylône dans les fondations préparées à cet effet par les monteurs réseaux
  • Accrochage du vieux pylône en bois pour évacuation en bas de la vallée
  • Larguage du pylône bois en Drop Zone

 

Intérieur de l’hélicoptère lors du premier vol de reconnaissance

 

Après deux vols en double-opérateur avec notre drone Inspire 2 pour une première moisson d’images aériennes, nous nous saisissons chacun d’une caméra pour les compléter par des vues au sol et en contre-plongée.

 

Hélicoptère en vol stationnaire pendant l’accrochage d’un pylone, village de Saintt-Marsal – Drone-Pictures Marseille

 

Viens ensuite le moment de suivre une équipe de Monteurs-Réseaux et filmer leurs actions quand l’hélicoptère largue les nouveaux pylônes et reprend les anciens. Cette partie sera tournée simultanément par un drone et une caméra au sol, la FX3, notre cadreur étant sur site avec l’équipe INEO, le télépilote du drone un peu plus loin.

 

Hélicoptère en vol avec un pylone métallique – Drone-Pictures Marseille

 

Une fois le nouveau pylône bien caler dans son trou, et l’ancien emporté dans les airs, il reste aux techniciens la charge de repositionner les câbles électriques sur ces nouveaux supports. Un travail de haute-voltige nécessitant de l’escalader et d’oeuvrer suspendu dans le vide à une dizaine de mètres du sol. Un travail risqué et très physique.

 

Vue drone d’une équipe INÉO travaillant sur les nouveaux pylônes électriques déposés par hélicoptère, Pyrénées-Orientales

 

Ce sont ces compétences, difficultés et maîtrises techniques que le film que nous avons produit et réalisé pour INEO/EQUANS a pour objectif de donner à voir et entendre à travers les interviews du directeur de l’agence et d’Anaïs Ranely, responsable d’affaires en charge de cette mission hautement structurante et exhaltante!

Mission accomplie si l’on en juge par les réactions de notre client que nous remercions chaleureusement. Cette nouvelle expérience de tournage nous a fait découvrir de nouveaux métiers, une nouvelle région que nous connaissons peu, et toute une équipe de professionnels investis et motivés par leurs métiers peu connus.

 

Vous avez vous aussi un projet audiovisuel ?

Contactez nous pour en discuter au 06.4619.49.26 ou via le formulaire

 

Mise en place des pylones métalliques sur la Drop-Zone, St-Marsal dans les Pyrénées-Orientales – Drone-Pictures Marseille

 

Nos derniers articles

Shopping Basket